Le passage à 80 km/h, c’est maintenant..!!

13
décembre
2017
Pas de commentaire

Ainsi donc le gouvernement s’apprêterait à annoncer une diminution de la vitesse de 90 à 80 km/h sur l’ensemble des routes françaises sans séparation physique. Une décision d’autant plus étonnante que l’impact de cette mesure, expérimentée depuis 2015 sur certaines portions du territoire, est méconnue. Vous avez dit dogmatisme ?

La messe est dite
a priori ça tombe sous le sens : moins on va vite, plus on réduit le nombre d‘accidents et moins ils sont graves. Ce précepte s’auréole même d’habits scientifiques, histoire de faire ravaler leur salive aux contradicteurs. Dans les années 80, Göran Nilsson s’est en effet appuyé sur les lois de la cinétique pour établir une relation mathématique entre nombre d’accidents et vitesse. Son travail se résume ainsi : « une variation de la vitesse de 1% induit une variation du nombre d’accidents de 2% et une variation du nombre d’accidents mortels de 4% ». La messe est dite, réduisons la vitesse et nous réduirons automatiquement le nombre de morts.

Equation
C’est en s’appuyant sur cette équation que le Comité interministériel de sécurité routière (CISR) s’apprêterait, à en croire une indiscrétion faite au Point, à annoncer une baisse de la vitesse de 10 km/h sur l’ensemble des routes françaises sans séparateurs physiques (rail ou muret). Les usagers devraient donc être très rapidement invités à rouler à 80 km/h au lieu de 90 sur une très grande partie du réseau secondaire. La France s’alignerait alors, par exemple, sur les Pays-Bas, la Suisse ou encore le Danemark.

Une mesure efficace… pour les radars
Comme nous l’avons déjà évoqué sur motomag.com, cette mesure est en test depuis 2015 sur plusieurs tronçons français (Drôme, Nièvre, Yonne ou encore Haute-Saône). Sa mise en place faisait suite à l’annonce, en janvier 2015, par Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’intérieur, de 26 mesures de sécurité routière. L’expérimentation menée dans l’Yonne a bien eu des conséquences : le radar flashe 6 fois plus depuis l’entrée en vigueur de la mesure ! En 2014, le radar automatique fixe de Merry-Sec (RN 151) a relevé 161 infractions contre 961 en 2016 ! Outre l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 entre ces deux relevés, le radar est également devenu capable de flasher dans les deux sens de circulation. Bingo !

source motomag